La nouvelle guest house “Dar Mamilla” bénie par le Custode

‘‘Dar Mamilla”, la nouvelle guest house, située près du couvent des sœurs de Saint Vincent de Paul à Jérusalem, a été inaugurée officiellement avec la bénédiction du Custode de Terre Sainte. Mardi 4 février, la structure en fonction depuis peu et gérée par l’Association ATS Pro Terra Sancta, a accueilli le Custode Fr. Francesco Patton, le vicaire de la Custodie Fr. Dobromir Jasztal, et un petit groupe de frères. Après une prière de bénédiction, ils ont été accompagnés pour visiter la guest house qui se trouve près de Mamilla, à cinq minutes de la Porte de Jaffa et de la Porte Neuve de la Vieille Ville de Jérusalem. ‘Dar’ en arabe signifie ‘maison’ et c’est ce que veut devenir la structure pour les pèlerins qui décideront d’y séjourner, pour de courtes ou plus longues périodes.

En 2018, l’ONG de la Custodie de Terre Sainte a décidé de prendre en charge la restructuration des quelques locaux des sœurs de Saint Vincent de Paul, pour construire une petite maison d’accueil. « Le but est aussi d’aider, par nos dons, les sœurs de la congrégation qui gèrent une crèche et s’occupent de personnes porteuses de handicap - a expliqué Clara Borio de l’Association ATS Pro Terra Sancta -. Les sœurs nous ont très bien accueillis et nos premiers hôtes sont arrivés à la mi-octobre (2019). Nous commençons à avoir de plus en plus de demandes, par le bouche-à-oreille et le site web du Christian Information Centre. Nous sommes également en train d’en préparer un pour cette guest house ». 

Il y a 13 chambres disponibles, sur deux étages, pour un maximum de 25 places. En plus du nécessaire pour le petit-déjeuner, une cuisine et une buanderie sont à disposition dans la maison.
A “Dar Mamilla” les produits liés à d’autres projets de l’Association ATS Pro Terra Sancta sont aussi en vente : des céramiques réalisées par les femmes de Béthanie et des travaux venant du Mosaïc Center de Jéricho, de Sebastia et de Bethléem.

Les sœurs de Saint Vincent de Paul étaient elles aussi présentes à la bénédiction de la guest house. Elles ont ensuite voulu montrer au Custode de Terre Sainte les locaux du couvent où elles travaillent. La crèche compte aujourd’hui 230 enfants et leur centre d’accueil prend en charge 30 personnes porteuses de handicap. Quatre sœurs seulement ont en charge toutes ces activités, aidées par quelque 80 employés. Le couvent entreprend aussi actuellement des travaux de restructuration pour agrandir l’espace destiné aux personnes handicapées et âgées. Grâce aux entrées de la guest house “Dar Mamilla”, l’Association ATS Pro Terra Sancta pourra garantir un soutien à ses projets et au précieux travail des sœurs de Saint Vincent de Paul.

Beatrice Guarrera