“Casa Nova”, lieu d’accueil

Accueil, hospitalité et prière : ceci est ce que les pèlerins trouvent dans les hôtels gérés par les frères franciscains. Situés très près des lieux saints, ils représentent un logement optimal pour de nombreux visiteurs.

Fr. IBRAHIM FALTAS, ofm
Directeur de la Casa Nova – Jérusalem
«Casa Nova, la maison pour les pèlerins. La Casa Nova est le lieu préféré de tous les pèlerins qui viennent visiter la Terre Sainte, les lieux saints. Nous avons des Casae Novae à Jérusalem, Bethléem, Nazareth, Tibériade, sur le Mont Tabor et à Ein Karem : toutes accueillent les pèlerins qui viennent ici.»

Bonne structure d’accueil, chambres avec salle de bain, restaurants : la structure de la Casa Nova de Nazareth, ainsi que toutes les autres, a toujours offert des services de qualité aux pèlerins. Depuis le 11 mars, en raison de la pandémie, elle est complètement vide.

Fr. CARLOS MOLINA, ofm
Directeur de la Casa Nova – Nazareth
«Cela signifie qu’il n’y a pas eu de recettes pour la Casa Nova. Il n’y en a pas eu pour les œuvres de la Custodie, ni pour soutenir les sanctuaires, mais surtout il n’y a pas eu de recettes pour les employés de la Casa Nova.»

Dans le passé, la Casa Nova de Bethléem a également été visitée par des papes. Maintenant, sans les touristes, ce lieu est également vide.

ELIANA GHAWALI
Responsable des réservations à la Casa Nova – Bethléem
«Cette année, il devait venir tellement de gens ; nous étions complets ! Différentes personnes séjournaient également dans d’autres hôtels, afin que tout le monde puisse travailler à Bethléem. Malheureusement, en mars, nous avons dû fermer à cause du Coronavirus, et jusqu’à maintenant, la maison est restée fermée ; nous n’avons plus travaillé.»

Fr. ANTONIO SZLACHTA, ofm
Directeur de la Casa Nova – Bethléem
«Nous nous trouvons en difficulté parce que toutes les offrandes qui viennent du Vendredi Saint nous aident beaucoup à soutenir les chrétiens de Terre Sainte et toutes les Casae Novae.»

La Collecte pour la Terre Sainte contribue au maintien des hôtels pour les pèlerins gérés par les frères franciscains. Comme celui-ci, proche du sanctuaire où est né Jean-Baptiste.

Fr. SEVERINO LUBECKI, ofm
Directeur de la Casa Nova – Ein Karem
«C’est une des plus petites Casae Novae parmi celles qui fonctionnent aujourd’hui, avec 30 chambres, plus un endroit – où nous sommes maintenant – que nous avons rénové en 2015, et où viennent, ou plutôt venaient avant la pandémie, les pèlerins qui ne s’arrêtent que pour le déjeuner. La Collecte pour la Terre Sainte sert ; elle sert aussi pour ces besoins, elle sert pour les Casae Novae, pour protéger nos employés, pour protéger la structure elle-même, parce qu’il est clair que la structure ne peut être abandonnée : elle doit être maintenue, elle doit être nettoyée chaque jour ; à l’intérieur, l’entretien ordinaire doit toujours être fait.»

En raison de la pandémie, franciscains, employés et pèlerins se sont trouvés face à une nouvelle et triste réalité : la maison est vide… dans l’attente de temps meilleurs.

 

 

Christian Media Center