Fête de la Dédicace de la Basilique du Saint-Sépulcre

Le 15 juillet, selon la tradition, la Solennité de la Dédicace de la Basilique du Saint-Sépulcre y a été célébrée.

Le rite liturgique de la Dédicace, qui prévoit l’onction de l’autel et des murs de l’édifice ainsi que l’encensement, est approprié afin que l’Église apparaisse comme le signe de l’unique vrai temple qui est le corps du Christ, formé par les baptisés. Bien qu’il soit rarement célébrés étant lié  à l’inauguration des édifices de culte, ce rite liturgique est rappelé chaque année à Jérusalem.

La Basilique de l’Anastasis, ou Saint-Sépulcre, faite construire par l’empereur Constantin et sa sainte mère Hélène, fut consacrée en septembre 355. La basilique actuelle, elle, est une synthèse des édifices constantiniens et de l’édifice croisé, et elle fut dédicacée le 15 juillet 1149. La Basilique réunit les lieux liés à la mort et à la résurrection de Jésus, en soulignant l’unité des deux mystères. Les mystères qui se sont accomplis en ce lieu l’ont rendu Saint, c’est pourquoi cette solennité célèbre et renouvelle encore une fois la joie de Pâques.

« Ce lieu est celui où notre foi en Dieu ne doit jamais cesser. Ici, l’alléluia, chant de joie et de louange par excellence, ne devrait jamais s’éteindre » a dit en commentant l’Évangile, le Custode de Terre Sainte, Fr. Francesco Patton, qui a présidé à la célébration. « Remercions Dieu, Père, Fils et Esprit Saint, pour cette merveilleuse vocation et pour cette mission extraordinaire qui nous a été donnée : garder ce lieu, demeurer en ce lieu, célébrer en ce lieu ».


Giovanni Malaspina