Une sculpture et un exemple. Le diocèse de Modène Nonantola honore les frères franciscains

Le 24 août, la Custodie de Terre Sainte a reçu SE Mgr Erio Castellucci, évêque du diocèse de Modène - Nonantola, accompagné de sept prêtres et de deux cent quarante pèlerins, afin de présenter une sculpture représentant la rencontre de saint François et du sultan Al-Kamel en remerciement et reconnaissance pour les efforts déployés par les frères franciscains.

Don GIACOMO VIOLI
Curé de la paroisse / Vicaire épiscopal pour l'évangélisation du diocèse de Modène - Nonantola
« Et il faut espérer, en remerciant les pères franciscains, que ce grand exemple de saint François puisse être un exemple pour nous tous, pèlerins, un exemple de rencontre, un exemple d’échange, un exemple de croissance commune.
Donc, aujourd'hui, est une grande fête pour nous 800 ans après cette rencontre.
L'église de Modène à Jérusalem avec son pasteur, avec le Père Custode et avec les frères qui nous accueillent toujours et font de leur mieux pour la rencontre, la paix, les pèlerins et les habitants de la Terre Sainte. »

S.E. Mons. ERIO CASTELLUCCI
Évêque de Modène – Nonantola
« Cela signifie un espoir dans la possibilité de dialogue, malgré tout, malgré que la réalité semble dire le contraire; on parle encore aujourd'hui de nombreuses divisions, batailles, guerres et violences. Nous, chrétiens, devons continuer à croire et à espérer, avec Jésus et saint François, dans l’importance du dialogue. »

La rencontre entre François et le sultan montre non seulement la sensibilité du saint d’Assise, mais aussi l’audace de sa décision, son courage et son ouverture au dialogue et, de l’autre, la volonté du sultan à l’écoute. Aujourd'hui, huit cents ans plus tard, le pape François demande l'intercession de Saint François pour renouer avec une culture de la "paix et du dialogue".

Fr. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Cette représentation de la rencontre de saint François et du sultan deviendra une occasion d'aider les pèlerins qui viendront plus tard à réfléchir à l'importance de cette rencontre et au fait que ce style que saint François nous a transmis à travers la rencontre avec le Sultan est le style que nous devons nous aussi adopter ici en Terre sainte.
Le rêve de François il y a 8 siècles s'est réalisé et continue de se réaliser également grâce à cette rencontre. »

ELENA ROCCHI
Pastorale des jeunes du diocèse de Modène – Nonantola
« Ce sont des jours de grâce, de joie qui culminent avec cette rencontre et ce don de la statue de la rencontre de saint François et du sultan et qui apportent un message important à tous les jeunes de notre diocèse mais également du monde entier: une rencontre d'amour, de paix et bénédictions pour un avenir d'espoir et d'amour à construire ensemble. »