Cérémonie de pose de la première pierre d'un bâtiment au service des pèlerins et des habitants locaux dans le Champ des Bergers à Beit Sahour

Dans un lieu où la paix palpite constamment, où l'ange a annoncé la naissance du Seigneur aux simples et aux pauvres : "Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté", le Père Dobromir Jasztal, Vicaire de la Custodie de Terre Sainte, a béni le 22 juillet le début des travaux d'un projet destiné à servir les pèlerins et les habitants locaux, dans la zone du couvent du Champ des Bergers, dans la ville de Beit Sahour.

Fr. Dobromir Jasztal, ofm
Vicaire de la Custodie de Terre Sainte
« La première phase de ce projet comprend la construction de l'accueil de la zone de service pour le premier accueil des pèlerins, puis d'autres phases qui comprennent la réhabilitation et la construction d'installations pour accueillir les jeunes, les scouts de Bethléem, Beit Sahour, et en général les jeunes du monde entier qui veulent vivre une expérience spirituelle dans ce lieu. »

Fr. Marcelo Cichinelli, ofm
Gardien du couvent de Saint-Sauveur - Jérusalem
« Un projet qui a une très grande finalité : accueillir les pèlerins dans cette zone où seront construites les nouvelles chapelles, les chapelles nationales, de différents pays qui se sont lentement, malgré la pandémie, proposés pour aider à la construction, et donc pour accueillir les pèlerins. »

Les frères franciscains ont prié à l'endroit où sera la première construction et ont ensuite posé la première pierre, prolongeant ainsi concrètement la mission qui anime l'Ordre des Frères Mineurs en Terre Sainte depuis plus de huit cents ans : garder les pierres vivantes de l'Église locale, en faire des témoins du Seigneur ressuscité, protéger les lieux où la foi a commencé et offrir aux pèlerins chrétiens un accueil et des lieux dignes de les recevoir.

Fr. Marcelo Cichinelli, ofm
Gardien du couvent de Saint-Sauveur - Jérusalem
« Elle prend un autre visage important : celui d'aider la communauté de Beit Sahour. »

Frère Marcelo a souligné que la précieuse contribution de la Fondation de Terre Sainte et des bienfaiteurs américains assurera non seulement l'accueil des pèlerins, mais aussi une perspective concrète d'emploi pour la communauté locale, après les durs mois de crise causés par la pandémie.

Fr. Marcelo Cichinelli, ofm
Gardien du couvent de Saint-Sauveur - Jérusalem

« Nous espérons que vous, les pèlerins, reviendrez ici en Terre Sainte, pour faire revivre ce sanctuaire. »

L'Ordre franciscain, à travers son projet de service à Beit Sahour, attire le don généreux de la communauté chrétienne du monde entier, pour renforcer la relation d'appartenance à la terre du Christ et pour désaltérer les pierres vivantes, les chrétiens locaux, avec l'eau de l'espérance et de la persévérance.

 

Christian Media Center