Soutien scolaire pour les paroissiens de l’Église d’Alep

Outre l’assistance qu’offre l’Église d’Alep (Syrie), en cherchant à assurer les besoins en nourriture, des soins de santé et des aides concrètes, la paroisse franciscaine a centré son attention sur la reconstruction de l’humain. Généralement, toute grande construction commence par les fondations, c’est pourquoi la paroisse concentre ses efforts vers les enfants et les jeunes en leur offrant un soutien dans leur parcours scolaire.

L’idée de constituer un soutien scolaire est née après plusieurs rencontres avec les enfants et les jeunes du Centre catéchétique, et au cours des activités qui se sont déroulées l’été dernier. Les responsables ont constaté combien les capacités d’apprentissage des enfants étaient défaillantes, tout comme leur capacité à bien employer le temps consacré à l’étude. C’est pourquoi il leur a semblé nécessaire d’améliorer les capacités d’apprentissage des étudiants.

Lors d’une messe, Fr. Ibrahim Alsabbagh, curé de l’Église de Saint François d’Assise à Alep, a officiellement annoncé l’ouverture d’un suivi scolaire, demandant à Dieu de bénir ce projet éducatif, nécessaire et urgent.

Le projet est né en octobre 2018, grâce à la disponibilité de 27 enseignants qui, très rapidement, sont passés à 29. Les 38 étudiants syriens concernés par le cours ont étudié les mathématiques, les sciences, l’arabe, l’anglais et le français.

Quatre heures par jours, quatre jours par semaine, les étudiants de différents niveaux scolaires se sont retrouvés sur les bancs de la paroisse pour étudier les matières de base du programme scolaire. Certains étudiants plus vulnérables ont pu être suivis personnellement par un enseignant.

Les parents ont été également impliqués grâce à des rencontres périodiques de vérification et via un groupe WhatsApp dédié.

Le projet de soutien scolaire est important car il répond à un besoin réel et les résultats positifs des étudiants dans les contrôles scolaires prouvent le bon travail accompli. Les parents eux aussi ont approuvé très positivement le chemin parcouru.
Le staff qui organise le suivi scolaire a remarqué par ailleurs une amélioration dans le comportement entre les étudiants et envers les enseignants.

Le premier semestre est tout juste achevé, le second commence à peine, et le nombre des étudiants du soutien scolaire paroissial est monté à 50.
 

 
https://latinparishaleppo.org/en/