Les livres anciens de la Custodie de Terre Sainte: un trésor bientôt en ligne

250000, c’est le nombre de photographies qui servent non pas tant pour rappeler avec nostalgie le passé, mais plutôt pour assurer un avenir aux livres conservés sur ces étagères de plus en plus technologiques : ce sont plus de mille volumes anciens qui se trouvent à l’intérieur de la Bibliothèque Générale de la Custodie de Terre Sainte, à Jérusalem.

Fr. Lionel Goh, ofm
Directeur de la Bibliothèque Générale de la Custodie de Terre Sainte
«Voici quelques-uns des livres anciens, codices et manuscrits que nous projetons de numériser. Vu l’état dans lequel ils se trouvent, nous devons le faire avant qu’ils ne soient complètement détruits par le temps et par l’usage.»

“Numérisation” est le mot d’ordre et la tâche confiée à une équipe d’experts, dont les photographes et conservateurs arrivés de Pologne. Ces dernières semaines, l’équipe achève un travail qui a duré quatre années.

Dr.ssa Justyna Kurowska
Docteure
«En gros, ce que je dois faire, c’est feuilleter ce livre et photographier page par page, puis, je tourne le livre, et nous commençons à photographier dans l’autre sens. Le photographe à côté de moi doit analyser chaque image et les regrouper dans un seul fichier contenant le volume entier. Tous les livres ne sont pas aussi faciles à photographier que celui-ci. Cet autre texte manuscrit, par exemple, est beaucoup plus large ; par conséquent, nous devons faire un nombre plus élevé d’opérations.»

Dr.ssa Justyna Kurowska
Docteure
«Le photographe m’explique ce que je dois faire avec le livre, comment je dois le positionner pour que la page soit bien visible. C’est lui qui contrôle le résultat ; je ne vois rien du tout.»

Le matériau doit être manipulé avec soin, les pages fragiles feuilletées avec attention. Les frères franciscains ont recueilli ici des livres qui remontent au XIIe siècle, écrits à la main ou produits avec la technique de l’impression avec des caractères amovibles.

Professeure Ewa Dalicka-Witakowska
Responsable du projet
«Il s’agit de textes de différents types : livres d’histoire, de théologie, de poésie à caractère religieux… Nous avons des descriptions de voyages et de pèlerinages, des documents divers… Il y a vraiment de tout.
Ils sont écrits en 18 langues, orientales et européennes : arabe, éthiopien, arménien, turc, copte… quoi d’autre ? Des langues européennes comme le latin et le grec, mais il y a aussi l’italien, le français, l’anglais, l’allemand, et ainsi de suite.»

Professeure Ewa Dalicka-Witakowska
Responsable du projet
«Cette collection est vraiment très précieuse. Ce sont des livres anciens ; quelques-uns sont décorés. Ils doivent être protégés, mais également accessibles au public.»

De toutes les parties du monde, il suffira d’un clic pour s’aventurer dans les pages (virtuelles) de ces livres, pour le moment, grâce aux serveurs de la British Library, partenaire du projet, même si la propriété et les droits connexes resteront à la Custodie de Terre Sainte.

Fr. Lionel Goh, ofm
Directeur de la Bibliothèque Générale de la Custodie de Terre Sainte
«Le trésor de la Custodie sera ainsi ouvert à tous. Chacun pourra le consulter en ligne.»

 

Christian Media Center