Le Frère Paul Zahner, nouveau Commissaire de Terre Sainte en Suisse,  et le Frère Louis Bischof, en visite à Jérusalem

From the left: fr. Bischof, the Custos fr. Francesco Patton and fr. Zahler, the new Commissar for the Holy Land in Switzerland
From the left: fr. Bischof, the Custos fr. Francesco Patton and fr. Zahler, the new Commissar for the Holy Land in Switzerland

Le Frère Paul Zahner, nouveau Commissaire de Terre Sainte pour la Suisse et la Principauté du Liechtenstein, et le Frère Louis Bischof, Secrétaire et Econome du Commissariat, tous deux de la Custodie suisse, sont arrivés à Jérusalem de la Suisse dans la semaine précédant l'Avent.

Le Frère Paul Zahner, ancien gardien de la communauté, théologien et expert en spiritualité franciscaine, succède dans la fonction de Commissaire à son prédécesseur Gottfried Egger, lequel a occupé ce poste pendant 20 ans. Pour le Frère Paul c’est l’occasion de visiter la Ville Sainte, de renouer les contacts avec les Frères de la communauté de Jérusalem, de rencontrer le Custode, le Frère Francesco Patton, et de s'insérer pleinement dans sa nouvelle mission de soutien à la Terre Sainte.

Les Commissariats ont été créés en 1421 par le pape Martin V (le 600e anniversaire de leur fondation a été célébré l'année dernière). Plus récemment, le pape Paul VI a reconfirmé leur rôle, qui consiste à assurer un soutien concret à la mission franciscaine dans les territoires d'Israël, de Palestine, de Jordanie, de Syrie, du Liban, d'Égypte, de Chypre et de Rhodes, à travers la promotion de pèlerinages, l’organisation des Journées de Terre Sainte dans les paroisses et la collecte du Vendredi saint.

Cependant, l'histoire du Commissariat de Suisse est beaucoup plus récente. "Après leur expulsion de la Suisse au XVIIIème siècle", explique le Frère Paul Zahner, "les Frères franciscains y sont retournés en 1905, d'abord à Lugano puis à Fribourg, mais le Commissariat suisse de Terre Sainte n'a été fondé à Zurich qu'en 1938. Notre communauté germanophone se trouve à Näfels, dans le centre-est de la Suisse, depuis 1986, et en 2009 elle est devenue une custodie dépendant de l'Autriche : aujourd'hui, elle compte 23 frères et un postulant".

"Je suis venu en Terre Sainte pour la première fois en 1973, et j’y suis souvent revenu pour accompagner des groupes de pèlerins, au moins deux fois par an", raconte le Frère Louis Bischof, "et aujourd'hui, c'est une grâce pour moi d'être à nouveau ici à Jérusalem, d'accompagner le Frère Paul et de pouvoir visiter des endroits que, malheureusement, on ne peut pas visiter pendant les pèlerinages". Le Frère Luois, frère tertiaire, s’occupe depuis huit ans de la comptabilité des offrandes et des collectes pour la Terre Sainte. "Lorsque j'ai rejoint Näfels en 2014, le Frère Gottfried, qui était Commissaire de Terre Sainte à l’époque, m'a confié la comptabilité du magazine en allemand "Im Land des Herrn" ("Au pays du Seigneur"), un rôle que je remplis encore aujourd'hui". Ce magazine, qui est imprimé en Autriche et envoyé aux nombreux abonnés suisses, constitue une source de soutien précieuse."

"L'une des initiatives les plus importantes est sans aucun doute la collecte du Vendredi saint", poursuit le Frère Paul, "c’est alors que les fidèles manifestent explicitement leur proximité avec la Terre Sainte par la prière et le soutien financier, afin de promouvoir et mettre en valeur la mission de la Custodie sur la terre où Jésus a vécu. L'année prochaine, et plus précisément au mois de septembre, un pèlerinage sera organisé pour la Suisse alémanique et le petit État du Liechtenstein. Enfin nous reprendrons les pèlerinages, après ces années de pandémie, et ce sera certainement un moyen de rapprocher les fidèles d'une connaissance plus approfondie des Lieux saints, mais aussi de leur faire vivre de près les œuvres auxquelles est destiné l’argent de nos collectes".

Le matin du 24 novembre, le Frère Paul et le Frère Louis ont été reçus à la Curie par le Custode de Terre Sainte, le Frère Francesco Patton, qui a adressé ses encouragements et ses vœux chaleureux au nouveau Commissaire, le Frère Paul Zahner, avant son retour en Suisse, réaffirmant l'importance des Commissariats pour la vie et la mission de la Custodie.

Silvia Giuliano