Jérusalem: le Président Bolsonaro en visite au Saint-Sépulcre

Durant ses quatre jours de visite officielle en Israël, le président du Brésil Jair Bolsonaro a voulu découvrir la vieille ville de Jérusalem et le Saint-Sépulcre avec une visite guidée. Accompagné par Fr. Bruno Varriano, gardien du Couvent de Nazareth, le Président brésilien a visité l’un des lieux charnière de la chrétienté en suivant le protocole prévu pour les visites présidentielles.

La visite, d’environ 50 minutes, a commencé par l’accueil de la part des représentants des trois confessions qui gardent le Sépulcre : grecs-orthodoxes, catholiques latins et Arméniens. Après les salutations, guidé par Fr. Bruno, le président Bolsonaro a commencé la visite partant de la Pierre de l’Onction où lui a été proposée une courte introduction historique et archéologique de la structure de la Basilique.
Le moment le plus intense a été à l’Edicule du Saint Sépulcre, où il est entré, suivi de la délégation brésilienne et des pèlerins qui se sont arrêtés pour l’occasion. « Après les explications » a raconté Fr. Bruno « j’ai adressé à Dieu dans le tombeau vide une prière pour le Président et pour le Brésil. Bolsonaro était ému et a confié avoir été très frappé par l’atmosphère spirituelle du Sépulcre ». 

Le groupe a ensuite poursuivi la visite dans la Chapelle latine de l’Apparition de Jésus à Marie sa Mère. Là, les franciscains ont voulu offrir au Président un objet de production locale en nacre, avant de le conduire vers le Calvaire.

Le tour s’est achevé près de la Chapelle de Sainte Hélène, lieu qui n’est pas prévu par le protocole de la visite officielle, et s’est conclu par les salutations officielles des trois communautés accueillant. « Durant la visite, nous avons beaucoup parlé » a déclaré Fr. Bruno Variano « le Président a invité à prier pour lui et pour le Brésil, surtout pour ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, afin que la paix puisse régner ». 


Giovanni Malaspina