Fête des saints Lazare, Marthe et Marie

Le jour de la fête des saints Lazare, Marthe et Marie, une délégation de la Custodie de Terre Sainte effectue au cœur de l’été un pèlerinage vers l’église qui fait mémoire de leur présence et se trouve à Béthanie.

La messe a débuté le matin par le chant des laudes. Le petit groupe de pèlerins et Frères Mineurs s’est rassemblé pour la Fête dans la maison de l’Amitié. C’est sur cette relation d’amitié entre Jésus, Marthe, Marie et Lazare que le Supérieur du Couvent de Béthanie, Fr. Michael Sarquah, a centré son homélie. « Jésus avait des amis et l’Évangile dit qu’ils s’aimaient beaucoup. Et c’est en tant qu’amis qu’on adresse, dans l’Évangile du jour, un reproche à Jésus pour ne pas avoir sauvé Lazare » a dit Fr. Michael. « Mais Jésus, le Seigneur de la vie, semble nous communiquer qu’il y a une partie de nous-mêmes que nous laissons endormie, en silence, probablement celle que nous aimons le moins. C’est à cette partie-là que le Seigneur parle lorsqu’il répond au reproche en l’invitant à se relever, revenir en vie, embrasser ses blessures et à sortir du tombeau pour regagner la liberté ».

Après la célébration, le groupe s’est dirigé vers le Tombeau de Lazare pour le découvrir et y lire l’Évangile (Jn 11, 1-45). Juste après, pour compléter le pèlerinage traditionnel, les fidèles ont rejoint le lieu de l’Ascension, qu’on pouvait autrefois gagner à pieds, mais qui est actuellement bloqué par le mur de séparation. La lecture du passage de l’Évangile (Mc 16, 15-20) a suivi le chant du Te Deum d’introduction. Enfin, comme pour le pèlerinage de Carême, le groupe a rejoint la petite église du Pater Noster où a été lu l’Évangile de Matthieu (6, 5-13).