Visite de la Présidente de la République croate, Grabar-Kitarović

Dimanche 28 juillet 2019, dans le cadre de son voyage en Israël, la présidente de la République de Croatie, Kolinda Grabar-Kitarović, a rendu visite aux Frères Mineurs Franciscains et visité le Saint-Sépulcre.

Escortée d’une importante délégation, la Présidente croate a débuté sa visite par l’entrée officielle Porte de Jaffa - l’une des portes d’entrée dans la Vieille Ville de Jérusalem - d’où elle s’est ensuite rendue au Saint-Sépulcre, guidée par les explications du frère croate Siniša Srebrenović, affecté à la Sacristie du Saint-Sépulcre. 

Dans le Lieu le plus Saint de la chrétienté, après l’accueil réservé aux chefs d’Etat en présence des représentants religieux des latins, des Grecs orthodoxes et des Arméniens, la Présidente s’est tout d’abord arrêtée à la Pierre de l’Onction, où le corps de Jésus fut déposé après la crucifixion pour l’onction avec les huiles sacrées. La visite s’est poursuivie vers l’Anastasis, lieu de la Résurrection, avant d’aller vers le Catholicon et de terminer par une prière au Calvaire.
Avant la sortie, la Délégation a eu le privilège de se rendre dans la partie grecque-orthodoxe afin d’observer la colline du Calvaire d’un point de vue insolite.

Juste après, les franciscains de la Custodie de Terre Sainte ont reçu la Présidente au Couvent de Saint Sauveur à Jérusalem.
Après les premières salutations, le Custode de Terre Sainte, Fr. Francesco Patton, a pris la parole. Le père Patton a souligné la joie des Frères Mineurs à l’occasion de cette visite, en exprimant combien le lien unissant la Croatie à la Custodie continuerait à être une présence constante dans la prière des franciscains de Terre Sainte.

Dans son discours, la Présidente Grabar-Kitarović a manifesté son sentiment national de fierté vis-à-vis des nombreux frères croates qui, à partir de la fin du XIVème siècle, ont servi et servent encore la Custodie et la Terre Sainte, tant par l’accueil et le soin aux pèlerins que par la protection des Lieux Saints.
C’est pourquoi, en remerciant les frères d’avoir préservé la langue, la culture et l’identité croates, la Présidente a remis aux franciscains un titre honorifique au nom de la République qu’elle représente.