Un nouveau partenariat pour le bureau des Biens Culturels de la Custodie

Mercredi 24 octobre, la convention récemment signée entre l’Université barésienne et la Custodie de Terre Sainte a été présentée au Département des Etudes de Sciences Humaines de l’Université de Bari « Aldo Moro », en Italie. Grâce à cet accord de plus entre les deux institutions signataires, assurant le développement des collaborations, les étudiants de l’Université de Bari pourront passer une partie de leurs études et de leurs recherches au Bureau des Biens Culturels de la Custodie de Terre Sainte à Jérusalem.

Conformément à leur formation spécifique, les étudiants sélectionnés participeront aux activités de catalogage de la collection historique de la Custodie, coordonnées et promues par le Bureau des Biens Culturels. Orfèvrerie, ornements liturgiques, peintures, icones seront examinés et fichés dans leurs composantes historico-artistiques. Des visites aux sanctuaires de la Custodie permettront par ailleurs de connaître le contexte d’où sont issues les œuvres étudiées ainsi que leurs conditions matérielles de conservation.

Fr. Stéphane Milovitch, Directeur du Bureau des Biens Culturels, a souligné combien l’étude de ce patrimoine, unique pour son importance historique et sa qualité artistique, est une occasion de croissance et d’enrichissement réciproque pour la Custodie et les jeunes chercheurs. Grâce à cela, la Custodie acquiert une pleine conscience de sa propre collection, tandis que les étudiants de l’université de Bari auront accès à un matériel inédit qui pourra le cas échéant, faire l’objet de recherches personnelles à développer dans des articles ou des thèses de licence.

Le Prof. Paolo Ponzio, Directeur du Département des Etudes en Sciences Humaines de l’Université de Bari, a confirmé l’aspect exceptionnel de cette expérience instructive dont il souhaite qu’elle puisse impliquer de nombreux étudiants de Bari, et ce dès les prochains mois.

Elena Barile