Tv2000 e Christian Media Center, una nuova avventura insieme

Tv2000 et Christian Media Center commencent une nouvelle aventure ensemble. Le président des évêques italiens, le cardinal Gualtiero Bassetti, est arrivé à Jérusalem pour l'inauguration officielle du nouveau bureau de correspondance de TV2000, la télévision de la Conférence épiscopale italienne, coordonnée par la journaliste Alessandra Buzzetti.

Il est situé dans les locaux du Christian Media Center et verra la nouvelle aventure de la collaboration des deux entités. En fait, depuis sa création, le centre des médias de la Custodie de Terre Sainte s'est fixé pour objectif de fournir soutien et hospitalité aux journalistes catholiques et aux médias du monde entier, en favorisant un échange mutuel au niveau éditorial.

Fr. Dobromir Jasztal, ofm
Vicaire de la Custodie de Terre Sainte

« Cette idée a pris forme, s'est réalisée en 2008 et a grandi toutes ces années avec la diffusion du message de la Terre Sainte.
Nous voulons toujours atteindre le plus grand nombre de personnes possible pour transmettre ce message, mais ce n’est pas tant le nombre qui importe, plutôt que le fait de toucher les gens, de leur offrir la possibilité d’avoir une rencontre personnelle avec la Terre Sainte. »

Et c'est précisément d'attention envers les gens que Vincenzo Morgante, directeur de TV2000, a parlé quand il l'a définie une télévision «qui tente de se qualifier pour le contenu et de se rappeler que derrière un écran, il y a des personnes en chair et en os: c'est à elles que, a-t-il précisé, nous voulons nous adresser ".

S. Em. Card. Gualtiero Bassetti
Président de la Conférence Episcopale Italienne (CEI)

« La communication, si elle est bien faite, favorise la communion, et la communion n’est rien d’autre que la vie de Dieu proposée à l’humanité. Il me semble également qu'être innervé dans la Custodie franciscaine de Terre Sainte est une valeur ajoutée pour notre télévision.
Quand ils m'ont dit de dire un mot officiellement, en tant que président de la CEI, j'ai réalisé que c'était une inauguration importante, même si cela n'ajoute rien à ce que vous faites déjà très bien. »