Ordinations sacerdotales: «être pasteurs et non mercenaires»

Samedi 7 décembre, à l’église de Saint Sauveur, trois franciscains ont été ordonnés prêtres. Provenant du Chili, de la Côte d’Ivoire et de l’Italie tous les trois ont achevé leur cycle d’études avec leur ordination sacerdotale par l’imposition des mains de Mgr Leopoldo Girelli, délégué apostolique pour Jérusalem. 

« Je tiens à tous vous remercier, religieux, religieuses et confrères » a commencé le Custode de Terre Sainte, Fr. Francesco Patton, qui a concélébré, « mais je remercie aussi tout particulièrement les parents qui ont reçu ce don de Dieu et qui, par la vocation, le rendent à Dieu,».

Fr. Marco, Secrétaire de la Custodie depuis août dernier, Fr. Javier, responsable des jeunes à l’accueil du Couvent Sainte Catherine à Bethléem, et Fr. Jérôme, étudiant d’Archéologie et d’Ecriture Sainte au Studium Biblicum Franciscanum, viennent de trois pays très différents mais ils ont parcouru le même chemin franciscain, avec ses joies et ses défis.

Le Nonce Apostolique en Israël et Chypre, Délégué Apostolique pour Jérusalem et la Palestine, son Excellence Mgr Leopoldo Girelli, a commenté le texte de l’Evangile du Bon Pasteur en soulignant que « Jésus est le Bon Pasteur, qui donne sa propre vie pour ses brebis et cette phrase signe le commencement de notre sacerdoce : nous avons été choisis pour être pasteurs et non mercenaires ». « Aujourd’hui, nous fêtons la mémoire liturgique de saint Ambroise, évêque de Milan » a poursuivi Mgr Girelli « un grand Pasteur qui s’est distingué par sa sollicitude pastorale et sa sagesse. Qu’il puisse nous servir d’exemple à nous tous, prêtres ».

L’ordination s’est conclue par l’invitation à conformer sa propre vie au mystère de la croix du Christ, Juste après, les trois nouveaux prêtres ont été salués par l’accolade et le baiser des mains consacrées, symbolisant l’entrée dans la communauté sacerdotale. A la fin de la liturgie, Fr. Jérôme a remercié tous les invités en exprimant la joie des trois nouveaux prêtres, par le chant du psaume 150. Il a aussi exprimé la profonde gratitude des trois franciscains envers la communauté de formation spirituelle, où ils ont suivi leurs études. « Nous sommes sûrs de notre mission et des défis liés à cette magnifique œuvre d’amour » a conclu Fr. Jérôme au nom des trois franciscains. 

Giovanni Malaspina