Les Eglises de Terre Sainte se rencontrent pour les vœux de Noël

L’échange de vœux pour les fêtes de Noël est chaque année une occasion de rencontre entre les responsables des Eglises de Terre Sainte, rendez-vous important pour construire un dialogue fraternel. C’est ce qui s’est encore passé vendredi 27 décembre, lorsque les différentes délégations des communautés chrétiennes orthodoxes sont arrivées au couvent de Saint sauveur à Jérusalem pour présenter leurs vœux de Noël. Durant la journée, le Custode de Terre Sainte Fr. Francesco Patton et d’autres franciscains, ont accueilli les Grecs-orthodoxes, les Arméniens, les Coptes et les Syriaques ainsi que des représentants du Patriarcat latin de Jérusalem. Ce même jour, les frères se sont rendus au Patriarcat melkite.

Dans son discours pour les vœux, le patriarche greco-orthodoxe, Théophile III, a mentionné la collaboration positive dans l’entreprise de la deuxième phase des travaux de restauration du Saint-Sépulcre et a souligné l’importance de maintenir le caractère chrétien de Jérusalem : « La vie du monde dépend du maintien de Jérusalem comme lieu d’espérance pour toute personne de bonne volonté, où l’on peut coexister dans le respect mutuel ». Fr. Patton, en réponse, a assuré le soutien de la Custodie pour obtenir justice dans le cas du bâtiment porte de Jaffa et d’autres cas similaires.

Le père Siwan, vicaire du Patriarche arménien de Jérusalem, a mis l’accent sur l’importance des visites mutuelles à l’occasion des fêtes, afin que Dieu puisse aider à renforcer toujours davantage les relations entre chrétiens. « J’espère qu’un jour viendra où nous montrerons au monde que l’Eglise de Jérusalem est vraiment ‘une’ », a répondu le Custode de Terre Sainte.

Les représentants du Patriarcat copte et du Patriarcat syriaque ont été reçus ensemble au couvent de Saint Sauveur. « Je souhaite une nouvelle année bénie à tous les malades et souffrants, surtout à nos frères de Syrie et d’Irak » a déclaré le représentant de la communauté syriaque. Le Custode a exprimé son vœu de paix aux frères de l’Eglise copte et à ceux qui vivent en Egypte, ainsi que sa proximité à l’Eglise syriaque, assurant ses prières pour la paix en Syrie.

Les franciscains et les melkites, durant la rencontre pour les vœux de Noël, ont souligné la profonde signification de Noël et l’importance de prier pour l’unité des chrétiens en Terre Sainte. 

Dans l’après-midi, les frères de la Custodie ont reçu les frères de l’Eglise éthiopienne. « En dehors du protocole, ces rencontres sont vraiment fraternelles », a dit le Custode.
Une délégation du Patriarcat latin est ensuite arrivée pour rendre les vœux de Noël que les franciscains leur avaient présentés au Patriarcat, lors de la visite du 19 décembre. « Puisse la lumière du Seigneur illuminer chacun de vous pour le précieux service que l’Eglise vous a confié - a dit Mgr. Pizzaballa -. Votre service vous permet de rencontrer des personnes arrivant du monde entier en Terre Sainte pour rencontrer Dieu, qui en prenant notre chair nous a revêtus de sa lumière. Joyeux Noël ! »

Beatrice Guarrera