Le président arménien Sarkissian rencontre les chefs des Eglises

Samedi 25 janvier, le Président arménien Armen Sarkissian, à Jérusalem pour avoir participé au Forum Mondial sur la Shoah, a visité le Patriarcat arménien avec son épouse Nouneh Sarkissian. Les chefs des Eglises de Jérusalem étaient également présents pour une rencontre privée.

A cette occasion, le Président et sa femme se sont rendus à la Cathédrale Saint Jacques et au Patriarcat arménien de Jérusalem pour rencontrer le Patriarche, Sa Béatitude NourhanManougian. « La visite du Président a été un encouragementpour la communauté arménienne de Jérusalem » a déclaré le Patriarcat arménien. « Le Président a clairement anticipé, dans son message, l’annonce que l’Arménie ouvrirait une ambassade à Tel Aviv pour être un soutien au Patriarcat arménien et une aide à la communauté de Terre Sainte ».

Le Président a ensuite pris part à la réception où une délégation de la communauté arménienne et les leaders religieux chrétiens de Terre Sainte étaient présents, tous invités par le Patriarche arménien Nourhan Manougian. C’est le Custode, Fr. Francesco Patton, qui représentait la Custodie. 

Durant la rencontre, le Patriarche arménien comme le Président ont rappelé que leur histoire aussi parlait de génocide, et ont souligné combien il était nécessaire de se souvenir de ce qui s’est passé afin d’éviter que cela ne se reproduise. Tous deux ont insisté sur l’importance de faire mémoire du passé, car nous vivons dans une société où ces phénomènes fondés sur l’intolérance raciale refont surface se développent. La présence en Israël pour la commémoration du 75ème anniversaire de la Shoah est très significative pour le Président arménien, afin de montrer que même si Israël ne reconnaît pas officiellement le génocide arménien, le président de l’Arménie participe aux célébrations israéliennes.

Le Président actuel a été le premier ambassadeur de l’Arménie auprès du Saint-Siège et a entretenu d’excellentes relations avec le pape saint Jean-Paul II. En effet, il a organiséla première visite du Pape en Arménie en 2001 et, en tant qu’Ambassadeur, il a largement contribué à la mise en œuvrede plusieurs projets au Vatican, comme une exposition sur l’Arménie au sein des murs léonins. « Il a une grande expérience du travail avec les chefs des Eglises » a déclaré le Patriarcat « nous sommes sûrs qu’il pourra continuer son travail avec les chefs des Eglises de Terre Sainte ».

 

Giovanni Malaspina