La Nazionale Italiana cantanti visite l’école de Terre Sainte

Le 29 octobre, les enfants de l’école de Terre Sainte à Jérusalem ont reçu une visite spéciale : celle de la Nazionale Italiana cantanti (l’équipe italienne de chanteurs). Il s’agit d’une équipe de foot formée par certains des protagonistes les plus prestigieux de la musique italienne, qui ont décidé d’engager leur image en tant qu’artistes sportifs pour soutenir des projets de solidarité.

Fr. Ibrahim Faltas, directeur de l’école de la Custodie, les a accueillis avec les enseignants et les élèves rassemblés dans la cour. A l’enthousiasme des étudiants qui ont clamé textes et poèmes sur Jérusalem, ont répondu avec des mots d’affection le président de la Nazionale cantanti, Paolo Belli, et les sponsors du voyage, l’entrepreneur Giovanni Acanfora pour Givova et l’écrivain Elisabetta Dami pour la Fondation Geronimo Stilton. Le Custode de Terre Sainte, Fr. Francesco Patton, était lui aussi présent à la cérémonie, et a offert en remerciement une icône en nacre de Bethléem avec la représentation de la rencontre de saint François et le Sultan. 

La Nazionale cantanti a voulu offrir une contribution concrète à « Enfants sans barrières », projet à l’initiative de Fr. Ibrahim, afin que le sport soit un instrument pour bâtir la paix. On vise ainsi à éduquer au respect mutuel et à l’ouverture à l’autre par le biais de compétitions sportives.
« Aujourd’hui, nous avons visité l’école de Terre Sainte qui rassemble des enfants musulmans et chrétiens et qui enseignant aux enfants à vivre ensemble, à s’intégrer et à ne pas se haïr - a commenté Briga (nom d’art du chanteur italien Mattia Bellegrandi) -. J’ai été très frappé par la sérénité et les sourires des enfants, et aussi par le fait de déposer les portables avant d’entrer dans la structure. Les enfants nous avaient préparé des chants et des poèmes qu’ils ont très bien interprétés en trois langues : italien, anglais et arabe ».

Sur le terrain de sport de l’école, la Nazionale cantanti s’est préparée à un match de foot amical avec les jeunes étudiants. En signe du lien de solidarité avec la Terre Sainte, ont été remis des dessins provenant d’une école de Pompéi (ville italienne près de Naples). C’est la petite Vittoria, fille du sponsor Giovanni Acanfora, qui en a eu l’idée. Sachant qu’elle devait voyager en Terre Sainte avec les parents, elle a voulu porter l’affection de tous les enfants de son école, par ces dessins.

Le voyage de solidarité de l’association de la Nazionale cantanti a prévu des étapes dans d’autres villes. Le 28 octobre, les chanteurs ont visité le Centre Peres for Peace de Jaffa et remis un don pour le projet « Saving Children » permettant aux enfants palestiniens malades d’être soignés dans des hôpitaux israéliens. 
Le moment clé du voyage est prévu le 30 octobre : le match de foot au stade Al-Qhader de Bethléem, entre la Nazionale cantanti et une équipe composée d’artistes palestiniens.
Le dernier jour du séjour en Terre Sainte, la Nazionale cantanti visitera une autre structure des franciscains de la Custodie, l’Ecole pour malvoyants, Helen Keller, de Beit Hanina.

Beatrice Guarrera