Capharnaüm, témoin de la prédication, des miracles et de la présence du Christ

Le 9 octobre, la Custodie de Terre Sainte a commémoré la présence, la prédication et les miracles de Jésus dans sa ville de Capharnaüm, située sur les rives du lac de Tibériade. C'est là que Jésus a habité, appelé, guéri, pardonné, enseigné et fait des miracles,

Fr. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
"De nombreuses pages de l'Évangile se déroulent ici, à Capharnaüm. La journée typique de Jésus se déroule ici à Capharnaüm, la guérison du paralytique que nous entendrons à la messe d'aujourd'hui se déroule ici à Capharnaüm. La guérison de la fille de Jaïre, de l'hémorroïsse aussi ; l'appel des quatre premiers disciples Pierre, André, Jacques et Jean est fixé ici. (...)"

« Et puis ce beau récit extraordinaire que l'on trouve au chapitre 6 de saint Jean qui est le sermon que Jésus donne, le sermon sur le pain de vie. »

Fr. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Tout cela permet aux pèlerins en quelque sorte de « voir » l'Évangile, de voir la scène dans laquelle tous ces Évangiles se déroulent et, d'une certaine manière, permet aux pèlerins, à travers l'expérience sur le site, de ressentir encore plus intensément la vérité de l'Évangile et d'approfondir leur foi, puis bien sûr de retourner chez eux renouvelés. »

La messe célébrée à cette occasion a été présidée par le frère Francesco Patton, Custode de Terre Sainte, avec la participation d'un groupe de prêtres et de moines, en présence d'une grande foule de fidèles venus de Jérusalem, de Nazareth et des villes et villages voisins.

Le père Zaher Abboud a déclaré dans son homélie que « si nous ne faisons pas l'expérience de la miséricorde personnelle de Dieu chaque jour de notre vie, nous ne serons pas en mesure de pardonner aux autres. La voix de Jésus appelle et les voix du monde tentent de faire taire sa voix dans nos cœurs. Espérons que nous saurons reconnaître sa voix dans nos vies et le suivre jusqu'au bonheur éternel. »

BADE'A ATEEK
Nazaret
« En fait, la ville de Capharnaüm a occupé une grande partie de la vie du Christ. Il y a connu la fierté et la colère. Jésus était tellement en colère qu'il a dit : "Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Jusqu’au séjour des morts tu descendras !" Il a dit à la belle-mère de Pierre : "Lève-toi, sois guérie", alors qu'elle était une vieille femme. Et la Bible nous dit : "Elle se leva et les servit." Tout cela renforce considérablement notre foi en Jésus, en sa vérité, et donne beaucoup de sens à notre vie. »

Dans la ville où l'Évangile nous raconte tant de beaux récits, les fouilles franciscaines ont mis au jour de petits quartiers avec des maisons en pierre de basalte et les vestiges de ce qui était autrefois une synagogue où Jésus allait enseigner aux foules.

Les fouilles ont révélé une église byzantine octogonale, confirmant le journal d'une pèlerine du IVe siècle, Egérie, qui a écrit : "Une église a été construite sur la maison du Prince des Apôtres, mais les murs de la maison sont restés tels quels".

Fr. FRANCESCO PATTON, ofm
Custode de Terre Sainte
« Cet endroit est également très important pour les chrétiens de Terre Sainte, car ces lieux font partie de l'identité des chrétiens de Terre Sainte. Les chrétiens qui vivent aujourd'hui dans les différents villages de Galilée, mais aussi à Jérusalem ou en Palestine sont les descendants directs de ces chrétiens qui, il y a 1 000 ans, et plus de 1 000 ans, étaient également ici à Capharnaüm pour prier, témoigner de leur foi en Jésus-Christ, et poursuivre une chaîne ininterrompue de vie chrétienne qui est parvenue jusqu'à nous aujourd'hui. »

La vie et les miracles de Jésus à Capharnaüm ouvrent les esprits, dissipent les ténèbres de la vie et témoignent qu'il est le chemin, la vérité et la vie.

 

Christian Media Center